›ENGLISH
Le Japon en images
La région du kinki
La région du kanto
La région de chugoku
La région de chubu
La région de tohoku
L'île de Kyushu

Dossiers
Les matsuri
Les saisons
La nourriture
Culture & Traditions

Le site   
Forum, Livre d'or, Liens
A propos, Plan du site




Le forum de Nihon Wa La galerie deviantart de Nihon Wa Site dédié à mes voyages Le blog de Nihon Wa

asie

Oden おでん

Le oden (おでん) est originaire du Kanto, dans les autres régions il est souvent appelé ragoût du Kanto : Kanto ni (関東煮) à Nagoya et Kanto daki (関東炊き) dans le Kansai.

Ce plat d’hiver est composé de divers ingrédients bouillis dans le dashi (出汁), bouillon obtenu en faisant bouillir des algues, le konbu (昆布) (algues comestibles du genre Laminaria) et du katsuobushi (鰹節) (flocons de bonite séchée, fermentée et fumée). Seul le liquide résultant est gardé pour réaliser notamment la soupe miso, des bouillons pour les nouilles ou encore le bouillon servant à préparer le oden. Les ingrédients varient en fonction des régions, habituellement le oden est accompagné de moutarde japonaise karashi (芥子).

On peut acheter du oden dans la plupart des combini, voire en sachet dans les supermarchés, mais aussi dans certains restaurants.


Le restaurant Taishunken

C’est le restaurant Taishunken du jardin Sankeien de Yokohama, que j’ai pu pour la 1ère fois testé le oden. Il y avait peu de choix au milieu du jardin, et le restaurant était accueillant. En regardant la carte un nom attire mon attention ‘おでん’, oden ??? oden ??? non vraiment ce terme ne me disait rien (renseignements pris, ce type de nourriture ne porte pas le même nom dans la kansai)… Je regarde alors mon compagnon de voyage (osiris) qui ne comprend pas le japonais et lui dit alors : « y a du oden, ça m’a tout l’air d’être une sorte de spécialité, tu veux tester ? ». Je ne sais plus bien s’il a dit oui ou… bref nous commandâmes chacun un plat de oden et qu’elle ne fut pas notre surprise à l’arrivée du dit plat… J’avoue j’eue peur, j’avais déjà eu quelques expériences malheureuses avec certains ingrédients bouillis qui suintaient le bouillon par tous leurs pores… Mais au final l’expérience ne fut pas si négative (quoique) !

 


Le repas

Les divers ingrédients du oden bouillis préalablement étaient disposés dans un bento accompagnés de riz, de gingembre et de karashi. Rien ne manquait donc au traditionnel oden, en commençant par l’œuf dur un peu marron ayant pris la couleur du bouillon. Jusqu’à la tout va bien… Vient ensuite une tranche de daikon (大根) le radis blanc japonais, tout à fait mangeable. L’espèce de demi-lune marron c’est du tofu fris, et j’aime pas le tofu, alors j’ai goûté pour confirmer que c’était bien du tofu et je l’ai offert à mon voisin... Ensuite là caché, m’attendait une chose triangulaire de couleur grise avec des grains un peu noir... C’est du konnyaku (蒟蒻/菎蒻) en gros c’est un gâteau gélatineux fait à partir d’une plante le konjac (plante du genre Amorphophallus). J’admets avoir hésité un peu avant de me lancer, mais je finis par manger mon konnyaku entièrement ! J’en suis encore toute retournée ;) Autre curiosité du plat, l’espèce de tube à pustules. En fait c’est de la pâte de poisson en forme de doigt appelée chikuwa (竹輪), là comme ça c’est pas super ragoûtant mais sans être excellent, ça se mange relativement bien. Dernier ingrédient une algue savamment nouée, le konbu (昆布) aussi utilisée pour faire le bouillon du oden. Je dois l’admettre, j’ai pas goûté...


Œuf

Daikon
 

Tofu

Konnyaku

Chikuwa
 

Konbu

Accompagnement : riz, gingembre




1 visiteur connecté Nihon Wa par Lou © - 2005~2011 -
  visiteurs depuis le 20/06/2005